Published On: lun, Déc 21st, 2015

Mahrez ,Brahimi , Slimani nommés pour le meilleur joueur maghrébin de l’année 2015

Qui pour succéder à l’Algérien Yacine Brahimi, primé en 2014 ? Pour la troisième année, francefootball.fr vous propose d’élire le joueur maghrébin de l’année 2015. Découvrez les trois joueurs algériens retenus. Le vote s’effectuera ensuite du mercredi 23 décembre au dimanche 10 janvier.

Mahrez ,Brahimi , Slimani

Yacine Brahimi (FC Porto, 25 ans, milieu offensif)

Plébiscité en 2014 avec 48% des 120 000 votes enregistrés, Yacine Brahimi est de nouveau en lice. Flamboyant en fin d’année dernière, attendu à la CAN en Guinée Équatoriale, il a réussi une compétition en demi-teinte qui lui a surtout bien coupé les jambes pour le reste de la saison avec le FC Porto. Mais la seconde partie de l’année a été, en revanche, beaucoup plus convaincante. Mieux physiquement, le Fennec a retrouvé ses sensations, et il a de nouveau émerveillé par sa qualité d’élimination comme lors de ce match abouti en C1 contre Chelsea où il a rendu fou le défenseur serbe Ivanovic. Quatrième meilleur dribbleur de la C1 2014/15, il vire en tête en 2015/16 à l’issue de la phase de poules devant Alexis Sanchez ou Neymar avec sept dribbles réussis en moyenne par rencontre !
Handicapé par quelques pépins musculaires, le milieu offensif algérien est bien mieux depuis quelques semaines, et cela s’est notamment ressenti en sélection où il s’est mué ces derniers mois en leader sur et en dehors du terrain. À 25 ans, l’ancien Rennais a récupéré pour la première fois le brassard de l’Algérie et l’a honoré par un exploit personnel contre le Sénégal en amical (1-0). Avec les Fennecs, son bilan est positif avec cinq buts en dix matches tout comme avec le FC Porto où il s’est hissé jusqu’en quart de finale de la Ligue des champions, et a inscrit huit buts en vingt-huit matches de Liga. En somme, des sérieux arguments pour se succéder à lui-même ?
 

Riyad Mahrez (Leicester City, 24 ans, milieu offensif)

“Do you know Riyad Mahrez ?” C’est une question qu’on n’a plus besoin de poser outre-Manche… La Premier League a été emportée par l’ouragan Mahrez tout comme José Mourinho, licencié après le festival de l’Algérien contre Chelsea (2-1). Avant qu’il ne soit le meilleur joueur de Premier League depuis le début de saison avec treize buts et sept passes décisives, le Fennec avait déjà montré de belles choses. À la CAN en Guinée Équatoriale, il avait été parmi les meilleurs de sa sélection avec, à la clé, un but contre le Sénégal (2-0). Dès son arrivée, Christian Gourcuff en a fait l’un de ses hommes de base sur le côté gauche. Et avec l’Algérie, son ratio de passes décisives est impressionnant (12 en 21 sélections) ! Cerise sur le gâteau, le natif de Sarcelles est le meilleur dribbleur d’Angleterre devant Eden Hazard and co. En somme, un raz de Mahrez…
 

Islam Slimani (Sporting Portugal, 27 ans, attaquant)

L’année 2014 avait été prolifique : deux buts, une passe décisive, deux titres d’homme du match lors du Mondial 2014 et un statut de héros à la clé. En 2015, Islam Slimani a encore affiché une régularité impressionnante. En Liga Sagres, son année est la meilleure de sa carrière avec quatorze buts en vingt-deux matches et dix-neuf en trente-sept rencontres toutes compétitions confondues avec le Sporting. Machine à scorer, du haut de son mètre 89, SuperSlim a confirmé qu’il était l’un des joueurs de tête les plus redoutables d’Europe. Avec les Lions, il a remporté la Coupe du Portugal et la SuperCoupe contre le rival de Benfica. Et en cette fin d’année, l’ex-buteur du CR Bélouizdad affiche une efficacité impressionnante : neuf buts en dix matches. Deux ans après son arrivée au Portugal, celui qui a failli signer à Nantes est en course pour le titre de meilleur buteur du Championnat portugais. Il est devenu l’un des chouchous d’Alvalde. Peu utilisé lors de la CAN en Guinée Équatoriale, il a été le grand bonhomme des derniers mois avec quatre buts et une passe décisive lors de la double confrontation face à la Tanzanie, avec notamment un doublé salvateur à Dar-Es-Salam (2-2). Sur le plan comptable, il a inscrit huit buts en neuf matches avec ElKhadra, et est désormais le cinquième buteur de l’histoire de la sélection nationale avec un but tous les deux matches (20 en 41 sélections). Vainqueur de l’édition 2013 du MJM, Islam Slimani est un sérieux candidat pour s’offrir un second trophée.
 

About the Author

- A Computer Science Engineer learn and sharetraining who have technology trends, Not a geek but an interest-driven person. Never works under pressure 'cause music is the best friend of him.

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>