Published On: mar, Mai 27th, 2014

Saisies de marchandises par les douanes, Vilentes ripostes des contrebandiers

Saisies de marchandises par les douanes, Vilentes ripostes des contrebandiers

Les contrebandiers multiplient les attaques contres les services des douanes, ces derniers jours. Aucune frontière n’est épargnée. Des contrecoups survenant suite aux importantes prises opérées par les douanes.

I l y a trois jours, le siège de la brigade mobile des Douanes algériennes d’Oum Ali, dans la wilaya de Tébessa, a été attaqué par un groupe de contrebandiers qui a mis le feu au bâtiment, apprend-t-on de source douanière.
Des accrochages houleux ont éclaté entre les douaniers et les contrebandiers, contraignant les agents de la brigade à utiliser leurs armes, blessant quatre des assaillants, a affirmé le directeur régional des Douanes algériennes à Tébessa, Hamza Menzer.

Par ailleurs, aucune perte humaine n’a été enregistrée dans les rangs des douaniers, d’après le responsable. Les contrebandiers ont déserté les lieux avant l’arrivée des gendarmes, précises-t-on de même source. Sept contrebandiers, dont les quatre blessés, ont été interpellés. Une attaque similaire a été perpétrée, il y a quelques jours à In Guezzam, dans la wilaya de Tamanrasset. Mais cette fois, l’assaut est ciblé.

Les contrebandiers s’en prennent au parc de la recette des douanes, d’après une source médiatique. Les assaillants n’ont agit qu’une fois la nuit tombée, quand les gardiens sont tombés dans les bras de Morphée. Le stratagème réussit, puisque le butin a été récupéré. Une voiture de marque  » Toyota Station  » a été volé. Un véhicule, faut-il le noter, récupéré dernièrement par les gendarmes de cette localité frontalière lors d’un coup de filet, avant d’être remis au responsable du parc en question. L’irruption nocturne des contrebandiers n’est pas vaine.

Les agents du parc n’ont pas vidé le réservoir de carburant et les roues n’ont pas été crevées, conformément aux procédures réglementaires relatives au stockage des automobiles saisies, souligne-t-on de même source. Ces derniers n’ont eu qu’à remplacer la batterie, tourner la clef et le tour est joué. Une semaine plutôt, c’est à l’Ouest du pays que les contrebandiers sévissent, à Mghagha plus précisément, dans la wilaya de Tlemcen. Ils foncent sur un barrage de contrôle dressé par les services des douanes.

D’où a résulté une course poursuite digne d’un film d’action hollywoodien. Les douaniers en sont venus à utiliser leurs armes pour crever les pneus, afin d’immobiliser le camion. Le camion en question était chargé de plusieurs tonnes de déchets de cuivre destinés à traverser la frontière vers le Maroc.

Quelques instants plus tard, les douaniers se retrouvent encerclée par une meute de près de 300 personnes, venues prêter main forte aux assaillants. Contraignant les agents de douane à battre en retraite, en caillassent leurs deux véhicules à coups de pierres. Puis, ils bloquent le RN7 et procèdent au déchargement du cuivre, avant de mettre le feu au camion. A l’arrivée des renforts, seule la fumée témoignait du passage des contrebandiers.

K. S.

 

About the Author

- Elkhadra presse Algérie magazine Elkhadra. actualité

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>