Published On: mer, Jan 29th, 2014

Formation professionnelle : Ouverture de 3575 nouveaux postes

C’est ce qu’a indiqué Noureddine Loualiche, directeur du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, au forum hebdomadaire organisé dimanche après-midi au centre de presse de lawilaya. Il a souligné, dans ce contexte, que les postes considérés sont répartis en deux modes de formation (qualifiante et diplômante). Il a annoncé, dans la foulée, l’introduction d’une nouvelle branche d’apprentissage portant sur les «mines et carrières» dont les futurs stagiaires seront insérés précisément sur la base de contrats d’apprentissage. Abordant la situation infrastructurelle prévalant dans son secteur, le responsable a fait état de 19 établissements de formation dont 13 CFPA, 2 instituts et 4 annexes de la formation et l’enseignement professionnels. M. Loualiche a signalé, à ce propos, que les différents établissements de formation implantés à travers la wilaya de Sidi Bel Abbès comptent actuellement un effectif global de 9542 stagiaires répartis entre 117 sections.

S’agissant de l’encadrement pédagogique des stagiaires, l’invité du forum a fait savoir qu’il est assuré par unpersonnel composé de 344 formateurs renforcé par le recrutement de 82 enseignants intégrés dans le cadre du dispositif d’insertion des jeunes diplômés. Il a souligné, par ailleurs, que les différents établissements de formation totalisent, dans leur ensemble, quelque 230 équipements technico-pédagogiques adaptés aux diverses filières de formation.

Evoquant les perspectives de développement de son secteur, l’interlocuteur a cité, à cet effet, divers projets lancés ou en voie de l’être parmi lesquels figurent notamment deux instituts de formation ainsi que des opérationsd’aménagement devant cibler certains établissements de formation. Lors de sa récente visite dans la wilaya, le ministre de la Formation professionnelle, Nourredine Bedoui, avait annoncé la création de trois centres d’excellence aux métiers de l’électronique, du bâtiment et des travaux publics ainsi que de l’agriculture à Sidi Bel Abbès. Il avait affirmé qu’un partenariat bénéfique entre laformation professionnelle et l’environnement économique serait susceptible de garantir la réussite des programmes de développement.

La consultation et la complémentarité entre son secteur et le milieu économique, avec les entreprises publiques et privées, devrait, selon lui, permettre une prise en charge réelle du potentiel humain, sa réhabilitation et son accompagnement dans les chantiers en vue d’offrir une main-d’œuvre qualifiée, à la hauteur de la demande des entreprises. Le ministre en a voulu pour exemple le partenariat liant son secteur au groupe Hasnaoui qui regroupe des entreprises de menuiserie d’aluminium, de transformation du bois, de sculpture sur gypse, affirmant que ce partenariat est bénéfique pour les deux parties.
                         

About the Author

- Elkhadra presse Algérie magazine Elkhadra. actualité

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>