Published On: dim, Mai 19th, 2019

19 mai : marches et sit-in des étudiants pour appuyer les revendications du Hirak

Des étudiants issus de nombre de wilayas du pays ont organisé marches et sit-in pacifiques pour appuyer les revendications du Hirak populaire et réaffirmer leur attachement et leur implication dans les questions nationales, ont constaté les journalistes de l’APS.
19 mai : marches et sit-in des étudiants pour appuyer les revendications du Hirak 2
Dans l’Ouest du pays, les universitaires, par centaines, ont saisi l’occasion de la célébration annuelle de la Journée nationale de l’étudiant, en date du 19 mai, pour marcher pacifiquement en masse brandissant des banderoles et réitérant des slogans appelant au changement radical du système, au départ de ses symboles, à la lutte contre la corruption et pour une justice indépendante.
Appuyant les revendications du mouvement populaire, les étudiants d’Oran et de Aïn Temouchent ont appelé à rejeter le rendez-vous du 4 juillet (date de l’élection présidentielle) tout en réaffirmant leur détermination à poursuivre leur protestation jusqu’à satisfaction des desiderata du Hirak.
Les universitaires de Tlemcen, Nâama et Sidi Bel Abbes, drapeau national hissé haut et sillonnant les artères principales depuis leurs campus jusqu’aux centres villes de leurs wilayas respectives, ont entonné des chants patriotiques, scandé des slogans appelant à l’instauration d’un Etat de droit géré par des personnalités honnêtes et crédibles et exprimé leur soutien au Hirak et à l’ANP.


A Nâama, les festivités officielles marquant cette Journée nationale ont été annulées. Les étudiants qui ont exprimé leur soutien au Hirak, se sont opposés à la présence des autorités locales dans l’enceinte universitaire.
Dans l’Est du pays, plus précisément dans la wilaya de Skikda, les étudiants de l’université 20 août 1955 ont organisé une marche imposante à l’occasion du 63ème  anniversaire de la Journée de l’étudiant (19 mai) réitérant les revendications de changement du système.
Les étudiants ont marché de l’université centrale jusqu’à la place 1er novembre 1954, au centre ville, arborant des banderoles pour réclamer mordicus “le départ des symboles du système corrompu” et rejeter les élections du 4 juillet prochain.
Les étudiants, entonnant des chants patriotiques ont réaffirmé leur détermination à continuer le Hirak jusqu’à la satisfaction de toutes les revendications.

About the Author

- A Computer Science Engineer learn and sharetraining who have technology trends, Not a geek but an interest-driven person. Never works under pressure 'cause music is the best friend of him.

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>