Published On: mer, Jan 17th, 2018

Bourde monumentale au FCE et gifle présidentielle à Haddad

Dans cette histoire, c’est Ahmed Ouyahia qui sort plus fort.

Au moment où l’absence du Premier ministre suscitait plusieurs interrogations et interprétations, le Forum des chefs d’entreprises (FCE) présidé par Ali Haddad vient de recevoir une autre gifle, cette fois présidentielle.

En effet, un message du Président de la République devait être lu ce mercredi par le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, à l’ouverture de la conférence/exposition sur les énergies renouvelables organisée par le FCE et Sonatrach, cependant, celui-ci n’a jamais été prononcé, nous apprennent nos confrères de DIA-Algérie.

Selon toute vraisemblance, le message du président Bouteflika a été annulé à la dernière minute et sans que le FCE ne soit alerté, ni le ministre de l’Energie. Ce dernier a entamé son discours en annonçant la lecture d’un message présidentiel. “J’ai l’insigne grand honneur de lire devant vous le message de Son Excellence, le Président de la République, Monsieur Abdelaziz Bouteflika”, lit-on dans une copie du discours prononcé par Guitouni.

Sur son site Web, le FCE avait publié, par erreur, le discours du ministre, croyant qu’il s’agissait de la lettre de Bouteflika. Le message, proposé en format PDF, a été retiré quelques heures après.

Cette cacophonie inédite éloigne ainsi certaines interprétations selon lesquelles Ouyahia aurait été désavoué par la Présidence, notamment après l’instruction de Bouteflika sur le Partenariat “public-privé”.

Alg24 net

About the Author

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>