Published On: ven, Mar 28th, 2014

La Tesla Model S se protège

Suites à quelques cas d’incendies et à l’enquête diligentée par la NHTSA (vite achevée), Tesla a choisi de parer à tout éventualité en améliorant la protection du soubassement de la Model S.

Tesla a toujours occupé une position claire à propos des quelques cas d’incendies qui ont défrayé la chronique il y a quelques mois : le nombre d’incendies sur une Tesla est cinq fois moindre que celui des véhicules thermiques (rapporté au nombre de véhicules en circulation), soit de 1/8000 pour le marché américain. Sûre, la Model S l’est à plus d’un titre : détection des défaillance de la batterie et signalisation en amont d’un risque d’incendie, encapsulation du pack de batterie isolant cet éventuel incendie.

Cela n’empêche pas Tesla de renforcer la protection du pack de batterie, afin de réduire encore les risques, et de rassurer les clients. Trois pièces viennent donc s’ajouter à la protection existante : une barre en aluminium qui a pour but de dévier les objets, une plaque en titane qui doit éviter toute intrusion dans l’espace de la batterie, et enfin une troisième pièce en aluminium doit venir dévier la trajectoire des éléments ayant réussi à franchir les deux premières barrières. Ceci vient en plus de la plaque d’aluminium de 6mm déjà présente.

Des protections aptes à éviter l’intrusion de débris présents sur la route comme un crochet d’attelage (cas du premier incendie) ou des blocs de béton. Tesla a également prix en compte l’accident survenu au Mexique durant lequel une Model S avait heurté à grande vitesse un muret en béton puis un arbre avant de prendre feu…

Trois nouvelles pièces donc, qui vont avoir un impact négligeable sur l’autonomie : 0,1%. Tous les véhicules assemblés depuis le début du mois de mars sont dotés de ces nouvelles pièces, et les véhicules en circulation pourront l’être sur demande de leur propriétaire, gratuitement.

Source : Tesla

Published On: ven, Mar 28th, 2014

La Tesla Model S se protège

Suites à quelques cas d’incendies et à l’enquête diligentée par la NHTSA (vite achevée), Tesla a choisi de parer à tout éventualité en améliorant la protection du soubassement de la Model S.

Tesla a toujours occupé une position claire à propos des quelques cas d’incendies qui ont défrayé la chronique il y a quelques mois : le nombre d’incendies sur une Tesla est cinq fois moindre que celui des véhicules thermiques (rapporté au nombre de véhicules en circulation), soit de 1/8000 pour le marché américain. Sûre, la Model S l’est à plus d’un titre : détection des défaillance de la batterie et signalisation en amont d’un risque d’incendie, encapsulation du pack de batterie isolant cet éventuel incendie.

Cela n’empêche pas Tesla de renforcer la protection du pack de batterie, afin de réduire encore les risques, et de rassurer les clients. Trois pièces viennent donc s’ajouter à la protection existante : une barre en aluminium qui a pour but de dévier les objets, une plaque en titane qui doit éviter toute intrusion dans l’espace de la batterie, et enfin une troisième pièce en aluminium doit venir dévier la trajectoire des éléments ayant réussi à franchir les deux premières barrières. Ceci vient en plus de la plaque d’aluminium de 6mm déjà présente.

Des protections aptes à éviter l’intrusion de débris présents sur la route comme un crochet d’attelage (cas du premier incendie) ou des blocs de béton. Tesla a également prix en compte l’accident survenu au Mexique durant lequel une Model S avait heurté à grande vitesse un muret en béton puis un arbre avant de prendre feu…

Trois nouvelles pièces donc, qui vont avoir un impact négligeable sur l’autonomie : 0,1%. Tous les véhicules assemblés depuis le début du mois de mars sont dotés de ces nouvelles pièces, et les véhicules en circulation pourront l’être sur demande de leur propriétaire, gratuitement.

Source : Tesla

Published On: ven, Mar 28th, 2014

La Tesla Model S se protège

Suites à quelques cas d’incendies et à l’enquête diligentée par la NHTSA (vite achevée), Tesla a choisi de parer à tout éventualité en améliorant la protection du soubassement de la Model S.

Tesla a toujours occupé une position claire à propos des quelques cas d’incendies qui ont défrayé la chronique il y a quelques mois : le nombre d’incendies sur une Tesla est cinq fois moindre que celui des véhicules thermiques (rapporté au nombre de véhicules en circulation), soit de 1/8000 pour le marché américain. Sûre, la Model S l’est à plus d’un titre : détection des défaillance de la batterie et signalisation en amont d’un risque d’incendie, encapsulation du pack de batterie isolant cet éventuel incendie.

Cela n’empêche pas Tesla de renforcer la protection du pack de batterie, afin de réduire encore les risques, et de rassurer les clients. Trois pièces viennent donc s’ajouter à la protection existante : une barre en aluminium qui a pour but de dévier les objets, une plaque en titane qui doit éviter toute intrusion dans l’espace de la batterie, et enfin une troisième pièce en aluminium doit venir dévier la trajectoire des éléments ayant réussi à franchir les deux premières barrières. Ceci vient en plus de la plaque d’aluminium de 6mm déjà présente.

Des protections aptes à éviter l’intrusion de débris présents sur la route comme un crochet d’attelage (cas du premier incendie) ou des blocs de béton. Tesla a également prix en compte l’accident survenu au Mexique durant lequel une Model S avait heurté à grande vitesse un muret en béton puis un arbre avant de prendre feu…

Trois nouvelles pièces donc, qui vont avoir un impact négligeable sur l’autonomie : 0,1%. Tous les véhicules assemblés depuis le début du mois de mars sont dotés de ces nouvelles pièces, et les véhicules en circulation pourront l’être sur demande de leur propriétaire, gratuitement.

Source : Tesla

Published On: ven, Mar 28th, 2014

La Tesla Model S se protège

Suites à quelques cas d’incendies et à l’enquête diligentée par la NHTSA (vite achevée), Tesla a choisi de parer à tout éventualité en améliorant la protection du soubassement de la Model S.

Tesla a toujours occupé une position claire à propos des quelques cas d’incendies qui ont défrayé la chronique il y a quelques mois : le nombre d’incendies sur une Tesla est cinq fois moindre que celui des véhicules thermiques (rapporté au nombre de véhicules en circulation), soit de 1/8000 pour le marché américain. Sûre, la Model S l’est à plus d’un titre : détection des défaillance de la batterie et signalisation en amont d’un risque d’incendie, encapsulation du pack de batterie isolant cet éventuel incendie.

Cela n’empêche pas Tesla de renforcer la protection du pack de batterie, afin de réduire encore les risques, et de rassurer les clients. Trois pièces viennent donc s’ajouter à la protection existante : une barre en aluminium qui a pour but de dévier les objets, une plaque en titane qui doit éviter toute intrusion dans l’espace de la batterie, et enfin une troisième pièce en aluminium doit venir dévier la trajectoire des éléments ayant réussi à franchir les deux premières barrières. Ceci vient en plus de la plaque d’aluminium de 6mm déjà présente.

Des protections aptes à éviter l’intrusion de débris présents sur la route comme un crochet d’attelage (cas du premier incendie) ou des blocs de béton. Tesla a également prix en compte l’accident survenu au Mexique durant lequel une Model S avait heurté à grande vitesse un muret en béton puis un arbre avant de prendre feu…

Trois nouvelles pièces donc, qui vont avoir un impact négligeable sur l’autonomie : 0,1%. Tous les véhicules assemblés depuis le début du mois de mars sont dotés de ces nouvelles pièces, et les véhicules en circulation pourront l’être sur demande de leur propriétaire, gratuitement.

Source : Tesla

Published On: ven, Mar 28th, 2014

La Tesla Model S se protège

Suites à quelques cas d’incendies et à l’enquête diligentée par la NHTSA (vite achevée), Tesla a choisi de parer à tout éventualité en améliorant la protection du soubassement de la Model S.

Tesla a toujours occupé une position claire à propos des quelques cas d’incendies qui ont défrayé la chronique il y a quelques mois : le nombre d’incendies sur une Tesla est cinq fois moindre que celui des véhicules thermiques (rapporté au nombre de véhicules en circulation), soit de 1/8000 pour le marché américain. Sûre, la Model S l’est à plus d’un titre : détection des défaillance de la batterie et signalisation en amont d’un risque d’incendie, encapsulation du pack de batterie isolant cet éventuel incendie.

Cela n’empêche pas Tesla de renforcer la protection du pack de batterie, afin de réduire encore les risques, et de rassurer les clients. Trois pièces viennent donc s’ajouter à la protection existante : une barre en aluminium qui a pour but de dévier les objets, une plaque en titane qui doit éviter toute intrusion dans l’espace de la batterie, et enfin une troisième pièce en aluminium doit venir dévier la trajectoire des éléments ayant réussi à franchir les deux premières barrières. Ceci vient en plus de la plaque d’aluminium de 6mm déjà présente.

Des protections aptes à éviter l’intrusion de débris présents sur la route comme un crochet d’attelage (cas du premier incendie) ou des blocs de béton. Tesla a également prix en compte l’accident survenu au Mexique durant lequel une Model S avait heurté à grande vitesse un muret en béton puis un arbre avant de prendre feu…

Trois nouvelles pièces donc, qui vont avoir un impact négligeable sur l’autonomie : 0,1%. Tous les véhicules assemblés depuis le début du mois de mars sont dotés de ces nouvelles pièces, et les véhicules en circulation pourront l’être sur demande de leur propriétaire, gratuitement.

Source : Tesla

About the Author

- Elkhadra presse Algérie magazine Elkhadra. actualité

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>