Published On: sam, Avr 29th, 2017

Législatives 2017 : début de vote des Algériens établis à l’étranger, l’exemple à Marseille et Lyon

Les Algériens de Marseille, une ville du Sud de la France qui compte plus de 65.000 inscrits, ont commencé à voter ce samedi pour les élections législatives du 4 mai en Algérie « dans de bonnes conditions » dans plusieurs bureaux de vote rapporte l’APS.

Législatives 2017 : début de vote des Algériens établis à l’étranger, l’exemple à Marseille et Lyon 3

Dès l’ouverture à 8H des bureaux de vote, au nombre de 18 bureaux relevant de la circonscription électorale du Consulat Général d’Algérie Marseille, sis Rue Paradis, les électeurs appelés à choisir leurs représentants à l’Assemblée populaire nationale (APN) sont venus en nombre accomplir leur devoir dans de bonnes conditions tant sur le volet sécuritaire qu’organisationnel.

Le Consulat Général d’Algérie à Marseille a mobilisé «tous les moyens humains et matériels pour garantir un bon déroulement du scrutin» les 29, 30 mai et 4 mai à travers les 18 bureaux de vote relevant de la circonscription électorale de la Zone 2, a déclaré à l’APS le vice-consul, Tewfik Tabetti.

Evoquant le volet sécuritaire, le même responsable rappelle que «les autorités algériennes en coordination avec les autorités françaises ont mis en en place un dispositif sécuritaire pour garantir le bon déroulement du vote des Algériens de France», a rassuré M. Tabetti.

En réponse à une question sur les habitudes des électeurs, ce responsable explique que les électeurs affluent dans l’après-midi, notant que les premiers votants, des personnes souvent âgées, ont accompli leur devoir dès 8H, à l’ouverture du bureau de vote.

«Habituellement, les Algériens de Marseille préfèrent voter symboliquement le même jour du scrutin qu’en Algérie. Il faudra s’attendre donc à un taux de participation plus élevé le 4 mai, jour du scrutin en Algérie», a-t-il encore observé.

La circonscription électorale de Marseille compte 18 bureaux de vote totalisant un corps électoral de 65.180 inscrits. Douze bureaux de plus de 24.000 inscrits sont répartis dans les villes des départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse à l’extérieur de la ville de Marseille.

En termes d’électorat, Aix-en-Provence, Avignon, Vitrolles et Aubagne comptent à elles seules plus de 11.000 inscrits, soit près de la moitié du corps électoral des villes situées à l’extérieur de Marseille.

Les électeurs de Marseille relevant de la zone consulaire 2 (Sud de la France) auront à élire leurs représentants à l’APN parmi les 14 listes en lice.

Toutes les listes sont présentées sous la bannière de partis politiques, dont le Front de libération nationale (FLN), le Rassemblement national démocratique (RND), le Front des forces socialistes (FFS) et le Mouvement populaire algérien (MPA).

L’Alliance nationale républicaine (ANR), l’Union En-Nahda-Adala-Bina, Tajamou amel El Djazair (TAJ) et le Front de l’Algérie nouvelle (FAN) sont également en lice à Marseille pour ces législatives dont le dépouillement se fera le 4 mai au même titre que tous les autres bureaux de vote en Algérie et à l’étranger.

Le centre électoral du consulat général d’Algérie à Lyon reçoit les premiers électeurs

Les Algériens inscrits sur la liste électorale de Lyon ont commencé à voter ce samedi matin et certains d’entre eux étaient présents devant le centre principal au niveau du Consulat général de Lyon une heure avant l’entame de l’opération fixé à 8h du matin.

La rue Vauban, au 6ème arrondissement, où se trouve le siège de la représentation diplomatique algérienne, habituellement très calme, a connu une ambiance un peu particulière en cette journée de repos hebdomadaire.

Les premiers électeurs croisés aux alentours du Consulat discutaient sur ce qu’ils attendaient de la nouvelle composante de l’Assemblée populaire nationale, notamment la réduction des tarifs de vols aériens ainsi que la possibilité de bénéficier des différents programmes de logement en Algérie.

«Voter est une action citoyenne. Moi j’ai tout le temps donné ma voix et ce n’est pas maintenant que mon attachement à mon pays et ma volonté de participer à l’évolution de l’Algérie va diminuer», a fièrement dit Mohamed S. (87 ans) premier électeur à accomplir son devoir au centre du Consulat général de Lyon.

Plus de 64 000 personnes réparties sur 15 bureaux de vote composent le corps électoral de Lyon qui fait parti de la Zone 2 (Marseille, Lyon, Montpellier, Bordeaux, Nantes, Besançon, Saint-Etienne, Grenoble, Toulouse et Nice).

«Lors des précédents rendez-vous électoraux, les Algériens de Lyon votaient uniquement au niveau du centre installé à proximité du stade Gerland. C’est la première fois que l’opération a été décentralisée pour nous rapprocher de nos concitoyens. Quinze bureaux vont accueillir les électeurs», rapporte l’APS citant le Consul général d’Algérie à Lyon, Abdelkrim Serrai.

Les 15 bureaux sont Priva, Valence, Le Cresot, Oyonax (2 bureaux) et Bourg-en-Bresse (2 bureaux), Lyon 8e, Lyon 9e, Lyon 6e, Vénissieux, Vaulx-enûVelin, Villefranche sur Saône, Rillieux-la-Pape et Givors répartis sur les départements de l’Ain (01), l’Ardèche (07), la Drôme (26), le Rhône (69) et la Saône et Loire (71),

L’électorat algérien en France est composé de 763.313 électeurs inscrits qui seront répartis, durant les trois jours du scrutin, à travers 186 bureaux de vote. 463.260 inscrits dans la zone Nord et 300.053 dans la zone Sud.

Le scrutin se poursuivra dimanche au niveau des bureaux et le 4 mai au niveau du consulat général d’Algérie à Lyon.

APS

About the Author

- A Computer Science Engineer learn and sharetraining who have technology trends, Not a geek but an interest-driven person. Never works under pressure 'cause music is the best friend of him.

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>