Published On: mer, Jan 2nd, 2019

Manchester City vs Liverpool 2019 : les chaînes qui diffusent le match

Arrivé en 2015 à Liverpool, Jürgen Klopp a fait des Reds une machine de guerre, capable de se hisser en finale de Ligue des champions comme sur les cimes de la Premier League. Mais comment l’Allemand s’est-il imposé comme un des meilleurs entraîneurs du monde ?

Parce que les chiffres parlent pour lui

 
Hormis le Manchester City de l’année passée et le Chelsea d’il y a deux ans, peu d’équipes peuvent se targuer de posséder une aussi solide avance (7 points) sur ses poursuivants au 1er janvier. En très peu de temps, le Liverpool de Klopp a endossé le costume de favori sans rougir. Les Reds sont toujours invaincus en Championnat et ont écrasé la concurrence (1-2 face à Tottenham, 3-1 face à Manchester United, 5-1 contre Arsenal), passant à leurs adversaires la bagatelle de 48 buts (deuxième meilleure attaque derrière City). À condition que le club de la Mersey gère ses efforts sur les différents tableaux, on voit mal qui pourrait arrêter un Liverpool avec un tel rythme de croisière.

Parce qu’il a su remettre en question son équipe

À la même période l’an dernier, Liverpool avait encaissé 24 buts, faisant de l’équipe le pire élève dans ce domaine au sein du Big Four. Aujourd’hui, les Reds n’ont pris que huit pions, ce qui fait d’eux (et de loin !) la meilleure défense du Championnat. Pour Jürgen Klopp, c’est objectif Premier League. Sous son caractère volcanique et spontané a surgi son côté pragmatique. L’Allemand sait qu’il devra peut-être faire tourner en deuxième partie de saison, serrer la bride de son football rock’n’roll et de ses attaques tous azimuts pour l’emporter parfois sur un petit 1-0. Ce que Liverpool n’a pas su faire l’an dernier, handicapé par une défense fébrile et une force offensive fatiguée en fin de saison.

Parce qu’il concerne tous ses joueurs

L’effectif de Liverpool compte des joueurs aussi talentueux les uns que les autres. Pourtant, un solide onze titulaire s’est dessiné au fil des mois, laissant parfois sur le côté certains joueurs comme Fabinho, Keita, Henderson, Shaqiri ou Lovren. Mais Jürgen Klopp a réussi à concerner tous ses joueurs, ce qui lui offre la possibilité de faire tourner sans trop s’en inquiéter. Fabinho en est sûrement le meilleur exemple. Son coach l’a fait patienter avant de le lancer dans le grand bain de la Premier League, et l’ancien de Monaco a enfin une place de titulaire régulier. Shaqiri est également l’illustration d’un effectif impliqué, en atteste sa très belle performance face à Arsenal le week-end dernier (5-1).

Parce que sa tactique sans le ballon est l’une des meilleures au monde

Les Gunners s’en souviendront longtemps, comme d’autres équipes avant eux. Il faut dire que les risques sont grands quand l’on tente de construire depuis sa surface contre les Reds. Ces derniers exercent un pressing de tous les instants et minutieusement rodé : les joueurs de côté coupent les lignes de passe vers les latéraux, les milieux sortent de façon très agressive sur les joueurs adverses dans les intervalles et Firmino – de plus en plus positionné en numéro 10 -, effectue le repli nécessaire pour mettre en place le fameux contre-pressing cher à Jürgen Klopp. L’opposant est rapidement étouffé ou souvent sans solution courte verticale, comme ce fut le cas de Tottenham en début d’année (victoire 1-2). Pour les équipes à l’image du City de Guardiola, on peut rapidement en faire les frais…

Parce qu’il a une main de fer dans un gant de velours

Au moment où une génération de managers brillants (Wenger, Mourinho) s’essouffle, Jürgen Klopp et d’autres comme Thomas Tuchel semblent utiliser une technique de management qui porte ses fruits. Proches de leurs joueurs, physiquement comme psychologiquement, ils tentent de savoir – et surtout comprennent – à qui ils ont affaire. Autrement dit, la dimension de l’affect est prédominante. Sans que ça ne les empêche de sortir la sulfateuse quand quelque chose ne va pas sur le terrain. Et c’est peut-être ça, la recette qui marche en 2018 et qui fonctionnera toujours en 2019…

Manchester City vs Liverpool : les chaînes qui diffusent le match

Les chaînes qui diffusent le match Manchester City vs Liverpool :

beIN SPORTS CONNECT Arabia
beIN Sports Arabia 2 HD
SuperSport 3 Africa
beIN Sports Arabia 11 HD
SBS, SBS Live, Optus Sport
Flow Sports Premier
Play Sports 1, VOOsport World 1
ESPN Latin America Andina
ESPN Cono Sur
ESPN Play Latin America
ESPN Play Argentina
SportKlub 2 Serbia
TSN5, TSN1, TSN GO
DIGI Sport 1
TV3+ HD, Viaplay Denmark
SFR Sport 1
SKY Go Italia
Sky Sport 3 HD Italia
Ziggo Sport Select
Eurosport Romania
Movistar TV Fútbol
Movistar+

About the Author

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>