Published On: sam, Jan 12th, 2019

Soldes d’hiver 2019 : Les marques sortent leurs griffes

Cinq jours seulement nous séparent du lancement de l’un des événements les plus prisés des Algériens : les soldes d’hiver. Une occasion pour partir en quête des bonnes affaires.

Qu’en est-il des préparatifs de cette importante période de la consommation hivernale dont le nombre d’autorisations accordées dépasse les 70 agréments pour la seule wilaya d’Alger ?
Pour cette année, la direction du Commerce de la wilaya d’Alger a accordé plus de 70 autorisations à des commerçants et opérateurs économiques activant au niveau de la capitale pour prendre part à l’opération de vente en soldes au titre de la saison  hivernale 2019, qui s’étalera jusqu’au 28 février prochain. «La direction du Commerce de la wilaya d’Alger a accordé, jusqu’à mercredi dernier, plus de 70 autorisations au profit de quelques 150 commerces à l’effet de prendre part à l’opération de vente en soldes et de la vente promotionnelle», a notamment précisé M. Dehar Layachi à l’APS, soulignant que «l’opération se poursuivra durant la période fixée des soldes pour délivrer davantage d’autorisations». 
Le représentant de la direction du Commerce de la wilaya d’Alger, n’a pas omis de préciser que «les commerçants et opérateurs économiques peuvent introduire leurs demandes via le site électronique de la direction pour obtenir les autorisations».Le même responsable a indiqué que les demandes des commerçants sont réceptionnées par voie électronique pour les ventes réglementées (soldes, vente promotionnelle et liquidation de stocks), et ce dans le cadre de la facilitation des procédures administratives, précisant, à ce titre, que la wilaya d’Alger a été désignée comme wilaya pilote pour la numérisation de ces procédures.  Les soldes ont pour objectif, selon l’intervenant, de «donner aux commerçants l’opportunité de promouvoir leurs activités et au consommateur l’occasion d’acheter différentes marchandises à des prix réduits».  

Une pratique strictement encadrée 

Pour éviter la concurrence déloyale et les pratiques trompeuses, tout un arsenal législatif et réglementaire a été déployé par le ministère du Commerce et ce, en application des dispositions du décret exécutif no 06-215 du 18 janvier 2006 fixant les conditions et les modalités de réalisation des ventes en soldes, des ventes promotionnelles, des ventes en liquidation de stocks, des ventes en magasins d’usines et des ventes au déballage.
M. Dehar a indiqué, par ailleurs, que l’opération est régie par les dispositions du décret exécutif du 18 juin 2006 fixant les conditions et modalités de vente au rabais, vente promotionnelle, liquidation de stocks, en magasins d’usines et vente au déballage, et de la décision rendue par les services compétents de la wilaya.
Il a souligné que la décision de wilaya prévoit une série de mesures auxquelles le commerçant est tenu de se conformer, notamment l’obtention obligatoire, d’une autorisation délivrée par la direction du commerce, un document nécessaire, a-t-il dit, qui permet au commerçant de faire la promotion de la marchandise à travers l’affichage d’une pancarte «soldes» sur la vitrine de son local.
La décision énonce, en outre, les conditions et procédures légales relatives aux peines encourues par les commerçants auteurs de contraventions constatées par les agents de contrôle et de la répression des fraudes de la direction de commerce, a-t-il poursuivi. Rappelant que la vente au rabais ne concernait pas les articles récemment achetés par l’agent économique (commerçant), mais ceux acquis depuis, au moins, trois mois, il a relevé que cette opération demeure optionnelle et non pas obligatoire.  Les agents de répression des fraudes multiplieront les contrôles pour faire face à tout dépassement de la part des commerçants, a-t-il assuré, ajoutant que des peines seront infligées aux commerçants contrevenants, qui annoncent des réductions sans l’obtention préalable de l’autorisation.

Un moment fort de la consommation

Le même responsable a tenu à préciser que le commerçant contrevenant au  règlement et coupable de dépassements, sera immédiatement mis en demeure. 
En cas de récidive, un procès-verbal sera dressé contre le concerné pour  publicité mensongère, conformément à la loi 04/02 du 23 juin 2004, relative  aux modalités d’exercice des activités commerciales.
Plus de 800 agents de contrôle et de répression des fraudes seront  mobilisés tout au long de cette période au niveau de la wilaya, répartis à  travers 13 inspections et 57 communes pour prendre les mesures légales  nécessaires allant parfois jusqu’à la fermeture du local commercial pour  protéger le consommateur, a-t-il observé.
Les soldes d’été ont été fixées dans la wilaya d’Alger pour la période  allant du 21 juillet au 31 août 2019, a rappelé M. Layachi.
L’organisation de ces ventes en soldes constitue une opportunité importante pour les commerçants afin de dynamiser et de promouvoir leurs activités et offrent aux consommateurs l’occasion de bénéficier d’un choix plus varié et à des prix promotionnels de divers biens et services. Un moment fort de la consommation. Les commerçants comme les consommateurs, prient pour que ces  soldes soient  un espace, dédié, aux  bonnes affaires. Les vêtements et les chaussures, surtout, restent la première cible des deux parties, puisque très souvent  ce sont les filières, les plus touchées par  cette «grande foire» commerciale d’envergure. 

About the Author

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>