Published On: dim, Sep 14th, 2014

Véhicules roulant au GPL/C, L’Algérie impose un quota de 10% à l’importation

 Véhicules roulant au GPL/C, L’Algérie impose un quota de 10% à l’importation

Les concessionnaires automobiles sont tenus de prévoir dans leur programme d’importation des véhicules à motorisation essence, un quota annuel de 10% de véhicules roulant au GPL/C et dont 80%, au moins, à équiper en Algérie, indique un arrêté interministériel signé conjointement par Youcef Yousfi et Abdessalem Bouchouareb, respectivement ministres de l’Énergie, et de l’Industrie et des mines.

Publié ce mercredi au Journal Officiel, cet arrêté qui a pour objectif de fixer les quotas de véhicules automobiles roulant au GPL/C à inclure par les concessionnaires automobiles dans les importations des véhicules et les modalités de son application, précise que le quota de véhicules à équiper en Algérie n’est autorisé à la commercialisation qu’une fois convertis au GPL/C.

Ces véhicules, selon la même source, doivent être équipés en GPL/C auprès d’installateurs de kits agréés par le ministère chargé des mines. Les services habilités vérifient la conformité des équipements GPL/C du quota converti, conformément à la règlementation en vigueur.

Par ailleurs, les concessionnaires automobiles doivent communiquer, tous les six (6) mois aux services concernés du ministère chargé de l’industrie, un état sur les véhicules importés, convertis au GPL/C et le non-respect des dispositions du présent arrêté, entraine la suspension temporaire de l’agrément d’exercice de l’activité de concessionnaire, lit-on dans le même arrêté.

H.M

 

About the Author

- Elkhadra presse Algérie magazine Elkhadra. actualité

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>