Published On: mar, Nov 7th, 2017

AADL 1 : 14.000 unités bientôt distribuées à Sidi Abdallah et à Bouinane

Bonne nouvelle pour les souscripteurs au programme AADL d’Alger. En effet, selon une source du ministère de l’Habitat, près de 25.000 unités de logement sont prêtes à distribuer parmi un total de 300.000 logements toutes formules confondues qui seront distribuées avant la fin de l’année en cours à travers le pays. La même source a précisé que le quota le plus important concerne le programme AADL 1 d’Alger, avec 14.000 unités, dans les nouvelles villes de Sidi Abdallah et de Bouinan. Le reste des logements concerne le programme AADL de 2013 dans les autres wilayas. Les autorités ont d’ores et déjà, entamé l’opération d’élaboration des programmes de distribution à travers les wilayas de Tizi Ouzou qui s’apprête à distribuer 1.000 logements, et 3.000 logements à Oran, 4.000 logements à Annaba et 1.500 logements à Khenchela, Skikda et Tébessa.

AADL 1 : 14.000 unités bientôt distribuées à Sidi Abdallah et à Bouinane 4
La ministère de l’Habitat avait également annoncé que lancement symbolique de l’opération était prévu le premier novembre dernier, à l’occasion du 63e anniversaire du déclenchement de la Révolution, pour se poursuivre jusqu’à la fin de l’année en cours. Par ailleurs, le Conseil du gouvernement avait approuvé, récemment, la réalisation de 83.000 unités dans la formule location-vente AADL2, à travers le pays, au titre de l’année 2017, et  dont les travaux de réalisation seront lancés incessamment.  
Il faut rappeler par ailleurs que le secteur de l’Habitat prévoit en 2018 la réalisation de 190.000 logements de différents types et 80.000 aides au logement rural.
Lors de sa réunion avec la commission des finances et du budget à l’Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre du débat sur la loi de finances complémentaire, le ministre de l’Habitat, M. Abdelwahid Temmar, a présenté le nouveau programme inscrit dans le cadre du budget 2018, qui prévoit la réalisation de 120.000 unités de type location-vente (AADL) et 70.000 logements promotionnels aidés (LPA), ainsi que 80.000 nouvelles aides au logement rural et 168 infrastructures, dans le cadre des équipements publics. Le secteur a introduit, au titre de la loi de finances pour 2018, deux nouveaux articles, dont le premier (article 107) autorise le Trésor public à prendre en charge les intérêts pendant la période de différé et prévoit la bonification à 100% du taux d’intérêt des prêts accordés par les banques publiques et privées dans le cadre de la réalisation de 120.000 logements (location-vente) inscrits pour l’exercice 2018. Le second article (117) prévoit la prolongation jusqu’au mois d’août 2019 des délais d’application de la loi 08-15 du 20 août 2008, amendant et fixant les règles relatives à la finalisation des constructions et à leur mise en conformité. Un autre article (109) a été introduit, relatif à la levée des sanctions liées à l’infraction aux règles d’urbanisation.

158 milliards de dinars alloués  au titre de la loi de finances pour 2018

Le secteur s’emploie à diversifier les modes et les sources de financement des projets d’habitation afin de réduire le financement direct par le Trésor et de tenir compte des capacités financières des ménages, a spécifié le ministre qui a tenu à a réaffirmer le fait que la relance de tous les projets à l’arrêt à travers le territoire national est une «priorité». Il a évoqué l’ensemble des projets AADL en rassurant «tous les citoyens que la plupart des programmes seront concrétisés», précisant aussi que les souscripteurs ayant fait un versement bénéficiera d’un logement.  
En outre, la décision d’augmenter les prix du logement AADL, prise récemment par les pouvoirs publics et qui a provoqué moult interrogations, a fait dire à  M. Temmar que  «ce n’est pas le prix du logement qui va être revu à la hausse, mais c’est plutôt l’aide de l’État qui va être revue à la baisse».
Pour s’imprégner des nouvelles dispositions, il faut se référer aux éléments de calcul du coût de construction et du prix de logement destiné à la location-vente (AADL)  fixés par un arrêté interministériel publié dans le Journal officiel n° 55. Selon ce texte, daté de juin 2017, le coût de réalisation du logement destiné à la location-vente est fixé à raison de 50.000 DA le mètre carré du logement et de 589.000 DA par logement pour les voiries et réseaux divers (VRD). Le souscripteur peut bénéficier de l’aide de l’État fixée à 700.000 DA.

About the Author

- A Computer Science Engineer learn and sharetraining who have technology trends, Not a geek but an interest-driven person. Never works under pressure 'cause music is the best friend of him.

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>