Published On: lun, Sep 5th, 2016

CAN 2017- éliminatoires : L’Algérie bat le Lesotho 6-0

C’est une fin de parcours en apothéose ! C’est le moins que l’on puisse dire à l’issue de la rencontre des verts avec leur rival du jour à savoir l’équipe du royaume du Lesotho battue d’une superbe manière sur le score, on ne peut mieux net, de 6 buts à zéro (5 – 0 à la mi-temps).

Première de son groupe, l’Algérie a terminé le parcours des éliminatoires avec les meilleurs scores, tous les groupes confondus : 16 points sur 18 et avec un meilleur buteur de ces éliminatoires, Hilal Soudani avec 7 buts dont un doublé dans ce match joué à sens unique.  

C’est la première sortie de Elkhadra avec le nouveau coach serbe à l’occasion de la sixième et dernière journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations 2017 qu’abritera le Gabon janvier prochain, faut-il rappeler.

L’Algérie, première qualifiée à ces joutes africaines a bien mené son challenge jusque-là sans faille. Elle termine en apothéose à l’issue d’un parcours sans faux pas totalisant un score inégalable : 5 victoires et un nul dont deux matchs gagnés avec 6 buts (contre l’Ethiopie et le Lesotho).

La rencontre de ce dimanche restera longtemps bien marquée dans les annales de l’équipe nationale, au vu d’une sortie pas comme les autres si l’on se réfère au regroupement de toutes les stars algériennes qui ont fait une admirable balade sur la belle pelouse du stade Tchaker de Blida qui a renoué avec son public et l’ambiance de grands rendez-vous du Club Algérie.

Une équipe qui a étalé aujourd’hui son grand jeu organisé doublé d’un jeu collectif sur le terrain et un esprit pour vaincre en dépit du caractère du match sans enjeux.

Les verts, visiblement en forme, ont déployé une tactique qui a cloué les éléments adverses à leurs postes respectifs au niveau de leur espace. Monopolisant toutes les aires du jeu, les initiatives des protégés de Reijac ont apporté des paniers précieux : 5 en première mi-temps signés Soudani (7e + 38e mn), Mahrèz (18e + 47e   mn), Taider (24e mn) et Boudebouz (45e mn).

L’ouverture fut rapide puisque Hilal Soudani s’est démarqué à la 7e minute sur une balle servie par Ryad Boudebouz qui laissa le gardien du Lesotho à ras le terrain regardant la balle finir dans sa lucarne.

Le deuxième but n’a pas trop tardé et c’est Ryad Mahrèz qui, sur une balle fixe, a revisité (18e), d’un tir d’une rare beauté, les filets du Lesotho.

Quelques minutes après, c’est Taïder (24 mn) qui opéra un remake. Presque depuis la même distance que son coéquipier il planta une balle fixe au 90° à droite du keeper des visiteurs.

Piégé par un marquage strict des défenseurs lesothans, Slimani a su joué sans ballon et réussit de lancer son sociétaire Soudani qui plaça (39e mn), lors d’une attaque à deux, son ballon face à un gardien terrassé par le rythme de jeu imposé dans une rencontre considérée comme un match d’entrainement et ne vit rien venir.

Malchanceux avec Boudebbouz, Slimani n’a pas baissé les bras et redoublait d’effort pour se démarquer mais a raté pourtant son but du match qui frôla le poteau gauche de l’équipe adverse à la 42e mn.

C’est encore la vedette Slimani qui cède le tir au pénalty à Ryad Boudebouz, accroché nettement au 18 mètres qui finit par transformer la balle en marquant le 5e et dernier but à quelques secondes de la fin de la première mi-temps.     

A la reprise Brahimi prend la place de Boudebbouz. Le léger réveil des Lesothans n’a pas influencé sur la cadence du match tenue sur la même haleine que la première manche. Ce dernier n’a pas pu retrouver ses marques et n’a pu saisir les multiples occasions pour scorer.

Et c’est Mahrèz servi à la 47e mn d’un ballon sur un plateau d’or par Hilal Soudani qui sut trouver la bonne position et opportunité pour signer le 6e but et son doublé.  

Alors que les adversaires cherchaient désespérément à scorer un but pour sauver l’honneur du déplacement, les Fennecs menaient leur ballade en quête de marquer le septième but. La suite du match était plein de ratages et le pressing opéré le long du match a eu raison des finitions des attaquants algériens.

A noter que les trois remplacements sont consommés en deuxième mi-temps. Après l’entrée de Yacine Brahimi, c’est Yacine Cadamoro qui remplace Hicham Belkaroui, sorti en urgence sur blessure, et la nouvelle recrue Benacer (18 ans) a effectué son baptême de feu avec les verts dans les 10 dernières minutes.

About the Author

- A Computer Science Engineer learn and sharetraining who have technology trends, Not a geek but an interest-driven person. Never works under pressure 'cause music is the best friend of him.

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>