Published On: sam, Avr 5th, 2014

Equipe Nationale : Départ pour le Brésil à partir d’Alger

Ce laps de temps va être mis à profit par les Verts pour préparer le grand rendez-vous de l’été. C’est dans cet esprit que le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, et le sélectionneur, Vahid Halilhodzic, ont décidé de taire leur différend au moins jusqu’à la fin de la compétition mondiale. Lors de leur dernière rencontre (mardi à Alger), les deux hommes ont convenu de ne plus aborder la question qui fâche : Vahid rempilera-t-il ou pas ? Au fond d’eux, ils savent que leur collaboration s’arrêtera après le Mondial brésilien. Le couple Raouraoua-Halilhodzic a fait son temps. Cependant, il reste seulement à espérer que la rupture n’entraînera pas une grosse fracture dans les rangs des Verts. La vie ne s’arrêtera pas après le départ du coach Vahid.

L’équipe nationale continuera à vivre avec ou sans le président et le sélectionneur. Sur les conséquences et les craintes nourries par le départ du Bosnien,  une gorge profonde affirme : «C’est la grande hantise des responsables de la fédération. Ils craignent les retombées négatives qu’entraînera le choix des 23 joueurs qui iront à la Coupe du monde. La fédération a beaucoup investi sur de jeunes et talentueux joueurs qui évoluent à l’étranger et pour lesquels elle n’a ménagé aucun effort pour qu’ils rejoignent la sélection. Certains   ne sont pas en odeur de sainteté avec le coach. Ce dernier aura tout le loisir de se passer d’eux en s’appuyant sur des arguments techniques que nul ne pourra contester. Le problème c’est qu’ils sont jeunes et peuvent encore rendre service à l’équipe nationale. Accepteront-ils d’endosser de nouveau le maillot de la sélection s’ils ne sont pas retenus pour la Coupe du monde 2014 ?»  Une équation difficile à résoudre.

Sur le plan technique, il semble peu probable que les deux derniers matchs amicaux des Verts, initialement programmés à Genève pour le 31 avril contre l’Arménie et le 4 mai face à la Roumanie aient lieu dans cette ville. Les autorités de cette cité ont fait savoir à l’organisateur de ces deux rencontres qu’il est impossible qu’elles puissent se dérouler dans cette ville pour des raisons de sécurité. La tenue de deux manifestations sportives sur les mêmes lieux (ville et stade) en l’espace de cinq jours pose problème pour la partie (police) chargée de sécuriser l’événement. Depuis mercredi, l’organisateur des deux matchs prospecte pour trouver un point de chute pour la première rencontre des Verts prévue pour le 31 avril contre l’Arménie. La délocalisation de ce rendez-vous semble acquise. La seconde sortie face à la Roumanie le 4 mai aura bien lieu à Genève.

Concernant la date de départ des Verts au Brésil, elle a été de nouveau modifiée. Elle est programmée le 7 juin à partir d’Alger. Dans le premier programme établi à cet effet, il était mentionné que les Verts s’envoleraient pour le Brésil à partir d’une ville européenne (Paris ou Genève). La fédération a décidé de changer le plan de vol. La délégation officielle sera regroupée à Alger le 5 juin, d’où elle se déplacera vers la ville de Sao Paulo à bord d’un vol spécial.
.
 

About the Author

- Elkhadra presse Algérie magazine Elkhadra. actualité

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>