Published On: sam, Mar 24th, 2018

Le pétrole bondit à nouveau, tensions sur le pétrole iranien

Les cours pétroliers ont fini en nette hausse vendredi à Londres et à New York alors que la tension monte autour de l’accord sur le nucléaire iranien, dont l’avenir sera décidé par Washington en mai.

Le pétrole bondit à nouveau, tensions sur le pétrole iranien 2

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai a avancé à 70,45 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,54 dollar par rapport à la clôture de jeudi, et pour la première fois au-dessus de 70 dollars à la clôture depuis la fin-janvier.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de “light sweet crude” (WTI), pour la même échéance, a pris 1,58 dollar à 65,88 dollars.

Sur la semaine, le WTI a bondi de 5,6% et le Brent de 6,43%, leur plus forte progression hebdomadaire depuis huit mois.

“Une bonne partie de la hausse des cours (vendredi) est à attribuer à John  Bolton”, a indiqué Bill O’Grady de Confluence Investment.

Le président américain Donald Trump a nommé jeudi le néoconservateur John Bolton, analyste de Fox News, au poste très influent de conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche.

Sa nomination intervient à l’approche d’une échéance cruciale sur l’avenir de l’accord sur le nucléaire iranien dont cet ancien ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU est un grand pourfendeur.

About the Author

- A Computer Science Engineer learn and sharetraining who have technology trends, Not a geek but an interest-driven person. Never works under pressure 'cause music is the best friend of him.

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>