Published On: lun, Oct 19th, 2020

PROJET III : l’appel texte exhortatif 3as

PROJET III : l’appel texte exhortatif 3as

 Projet III : Dans le cadre d’une journée « portes ouvertes », exposer des panneaux sur lesquels seront reportés des appels afin de mobiliser les apprenants et les visiteurs autour de causes humanitaires. 

I.C 1 : Argumenter pour faire réagir.

Objet d’étude :    L’appel 

I-       Lancement du projet :

a- Présentation du projet :

  Dans le cadre d’une journée « portes ouvertes » , exposer des panneaux sur lesquels seront portés des appels afin de mobiliser les apprenants et les visiteurs autour de causes humanitaires.

b- Anticipation sur le contenu et la forme du support à produire afin de faire ressortir les représentations mentales, les acquis mais aussi les difficultés chez les élèves.

–         Qu’est-ce qu’une journée « portes ouvertes » ?

–         Qu’est-ce qu’un appel ?

–         Pourquoi les panneaux comme support ?

–         Pourquoi les causes humanitaires comme objet de l’appel ?

c- La négociation collective :

  • choix du ou des thèmes (s).
  • Désignation du public visé par l’appel.
  • Format et lieux d’affichage des panneaux.

d- Evaluation diagnostique :

Proposer une situation problème : « La violence » dans les milieux scolaires qui s’exprime chez les élèves entre eux ou vis à vis de leurs professeurs et des autres éducateurs intervenants : refus de l’autorité  – désintérêt pour les études et manque de motivation – désengagement des parents – laxisme de l’administration ……

–         On demande aux élèves de proposer des solutions crédibles.

–         On demande aux élèves de sensibiliser leurs camarades au mal et aux remèdes possibles.

II-    Mise en projet :

  • Collecter un maximum d’informations qui mettent en évidence le constat (de départ) négatif.
  • Recueillir des solutions capables de remédier à cette situation insatisfaisante voire intolérable.
  • Mise en chantier.

III-  Mise en œuvre :

Séquence n°1 : L’ouverture par un constat négatif ou insatisfaisant.

Séquence n°2 : Produire un texte argumentatif contenant l’idée de la 

                        Nécessité d’un changement. (Agir)

Séquence n°3 :L’exhortation : l’appel proprement dit. (Faire réagir).

  Séquence n°1 : L’ouverture par un constat négatif ou insatisfaisant.

1-Compréhension :

–         Proposition de supports variés utilisant de formats et des codes multiples.

–         Choix de thèmes d’actualité qui suscite la désapprobation de masse ou carrément l’indignation collective.

A – A l’écrit :

–         Identification d’un appel.

–         Identification de la situation d énonciation.

–         Repérer les séquences informatives (constat).

–         Intégrer le degré d’implication de l’auteur.

B – A l’oral :

  Ecoute ou visionnage d’un rapport ou d’une étude montrant une situation alarmante qui concerne toute l’humanité.

2) Expression :

  • A l’écrit:

–         Présentation d’une situation négative pour l’humanité.

–         Transcription d’affiches ciblée en énoncé écrit.

  • A l’oral:

–         Interprétation verbale de panneaux, de photos et autres affiches qui suggèrent un constat négatif.

–         S ‘exprimer sur un situation négative appartenant à l’environnement immédiat des élèves.

3) Les activités de langue :

–         Les marques de l’implication du destinataire et du destinateur.

–         Les articulateurs logiques.

–         Le lexique dépréciatif.

4) Synthèse : Retour au projet pour réinvestissement et  mise au point.

5) Evaluation formative :

–         Elaboration progressive de la grille d’évaluation.

–         Repérage des dysfonctionnements et remédiation.

6) Elargissement :

   Etude de chansons d’auteurs ou de poèmes qui appellent au réveil de la conscience humaine.

Séquence n°2 : Produire un texte argumentatif contenant l’idée de la

Nécessité d’un changement. (Agir)

1)  Compréhension :

 A – A l’écrit :

–         Identification de la séquence argumentative.

–         Repérage des stratégies argumentatives et incitatives.

–         Mettre en avant la dimension persuasive et convaincante du destinateur.

–         Détermination de la structure du texte et de son organisation.

B – A l’oral :

  Ecouter l’argumentation d’un écologiste ou d’un héros de la guerre de libération qui se voudrait au service d’un appel qu’on déduira.

, 2) Expression :

   a- A l’écrit :

–         Rédiger un passage argumentatif qui se veut très persuasif.

–         Utiliser des modalisateurs dépréciatifs, de jugement et autres formes de dénonciation.

B – A l’oral :

–         proposer des arguments pour confirmer la nécessité d’agir.

–         Classer des arguments du plus faible au plus fort du plus rationnel au plus sensibilisant.

3) Les activités de la langue :

–         Réinvestissement du lexique propre à l’expression d’une appréciation (négative).

–         Les verbes d’opinion.

–         Les modalités à visée argumentative.

4) Synthèse : Retour au projet pour réinvestissement et  mise au point.

5) Evaluation formative :

–         Elaboration progressive de la grille d’évaluation.

–  Repérage des dysfonctionnements et remédiation.

6) Elargissement : Etude de textes poétiques où l’argumentaire notamment engagé est explicite.

Séquence n°3 : L’exhortation : l’appel proprement dit. (Faire réagir).

1)  Compréhension :

A – A l’écrit :

–         Déceler la visée exhortative (faire agir) d’un énoncé.

–         Situer l’appel proprement dit dans un texte.

–         Relever le sens purement interpellatif de l’exhortation.

–         Déterminer la place qui est réservée au destinataire dans l’appel.

B – A l’oral :

–         Ecouter des appels historiques et authentiques qui ont contribué à l’évolution de la condition de l’homme.

2)  Expression :

A- A l’écrit :

–         Rédaction d’un appel à partir d’une affiche.

–         Réécriture d’un texte argumentatif sous la forme d’un appel.

–         Rédaction d’un appel en relation avec une image ou un événement d’actualité qui focalise notre sensibilité.

–         Rédaction d’un appel pour la préservation du patrimoine universel pour les générations futures.

B- A l’oral :

–         Exprimer oralement un appel à l’intention de tous les élèves du lycée sur un sujet qui les concerne eux uniquement.

–         Exhorter ses camarades de classes à une prise de conscience sur les enjeux réels de la scolarité.

3)  Les activités de langue :

–         Les différentes formes d’injonction.

–         L’impératif.

–         L’expression du but.

4)  Synthèse : Retour au projet pour réinvestissement et  mise au point.

5) Evaluation certificative :

 – Identification des différentes étapes d’un appel.

–         Identification des différentes formes d’injonction.

–         Détermination du rapport de hiérarchie entre le destinateur et les destinataires.

Finalisation du projet.

–         Révision, traitement des problèmes de cohérence.

–         Mise au point rédactionnelle.

–         Mise en forme.

Evaluation du projet :

–         Compte rendu : bilan.

–         Evaluation du produit final.

–         Validation du projet.

Socialisation du produit :

Affichage de panneaux et diffusion d’enregistrements radiophoniques durant les horaires appropriés.

Télécharger

About the Author

- Elkhadra presse Algérie magazine Elkhadra. actualité

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>