Published On: lun, Mai 22nd, 2017

Bensalah s’entretient avec les Présidents Béji Caid Essebsi, Donald Trump

les options militaires infructueuses pour les crises dans le Monde arabe

Bensalah s’entretient avec les Présidents Béji Caid Essebsi, Donald Trump 4

Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, a indiqué, hier à Riyad, que la solution aux crises affectant la Syrie, le Yémen et la Libye « passe inéluctablement par un processus   politique concerté » sans exclusive, affirmant que « les options militaires sont infructueuses ».

Dans une allocution au sommet islamo-américain qui se tient dans la  capitale saoudienne, M. Bensalah a souligné la conviction des participants que la solution aux crises qui affectent ces pays frères passait par un processus politique concerté sans exclusive et que les options militaires  sont infructueuses étant donnée la situation de plus en plus complexe et la catastrophe humanitaire induite, la pire de ce siècle, a-t-il dit. « Notre présence à ce sommet participe d’un sens de responsabilité historique et d’une volonté d’adhésion à toute approche visant à trouver  des solutions inclusives et radicales aux crises en Syrie, au Yémen et en Libye, épargner à nos frères davantage de drames humanitaires et de destruction et permettre de faire face à la violence sectaire et au terrorisme sauvage de Daech », a ajouté le président de la chambre haute du Parlement. Après avoir relevé que « le terrorisme nourrit et se nourrit de la violence  sectaire » et que « le règlement politique de ces crises mettra la communauté internationale dans une meilleure position pour y faire face et  l’éradiquer », M. Bensalah a affirmé que « l’Algérie salue la tenue de ce sommet, en ce moment particulier, partant de son attachement à l’importance du raffermissement des relations de coopération historiques entre le monde arabo-islamique et les Etats-Unis, et de sa conviction que les conjonctures  politiques, sécuritaires et humaines que traversent notre région, imposent avec acuité une intensification de la concertation et une conjugaison des efforts pour les dépasser ». Le représentant du Président de la République à ce sommet a exprimé, à ce propos, le vœux de voir « la forte amitié qui lie nos pays aux Etats-Unis  d’Amérique sous-tendre une volonté à asseoir ensemble un partenariat arabo-musulman exemplaire et pour un nouveau Moyen-Orient, qui réunit et ne  divise pas. Un espace affranchi des tensions et au sein duquel l’ensemble de ses peuples, sans exception aucune, jouissent de la paix et de la prospérité économique », a-t-il ajouté. M. Bensalah a néanmoins relevé qu’« un tel objectif ne saurait être réalisé sans permettre au peuple palestinien de recouvrer son droit légitime à l’édification de son Etat indépendant avec Al-Qods pour capitale », saluant  à cette occasion « l’engagement » du Président américain Donald Trump en  faveur de la « relance du processus des négociations, en vue de parvenir à une solution que nous souhaitons, a-t-il dit « juste, durable, globale basée sur le principe de deux Etats, vivant côte à côte dans la paix et la  sécurité ».  Après avoir transmis les salutations du Président Bouteflika à son homologue américain et sa détermination à consentir davantage d’efforts  pour la promotion des relations bilatérales au service des intérêts des deux pays et peuples amis, M. Bensalah a salué les « bonnes » relations  entre l’Algérie et les Etats-Unis d’Amérique.  A ce titre, M. Bensalah a rappelé que ces bonnes relations puisent leur force et leur spécificité de deux événements historiques, à savoir « la reconnaissance par l’Algérie des Etats-Unis d’Amérique en 1783 et le  soutien de l’Amérique à la lutte du peuple algérien pour l’indépendance », ajoutant que « grâce au dialogue stratégique que nous avons mis en place  ensemble, nous avons été en mesure d’établir un partenariat solide pour lutter contre le terrorisme et la criminalité sous toutes ses formes au Sahel et dans le Sahara et converger vers une approche homogène concernant la situation au Mali et en Libye ».

M. Bensalah s’entretient avec les Présidents Béji Caid Essebsi, Donald Trump et le Roi Salmane Ben Abdelaziz

Peu avant l’ouverture du sommet, le roi Salmane Ben Abdelaziz d’Arabie saoudite a déclaré que « le sommet Monde arabo-musulman / Etats-Unis aura un impact positif sur la région et sur le monde », avant d’ajouter : « Nous allons renforcer notre coopération contre l’extrémisme et le terrorisme ». Par ailleurs, M. Bensalah a été reçu hier à Riyad par le président tunisien Béji Caïd Essebsi, avec qui il a passé en revue les relations bilatérales et échangé les vues sur plusieurs questions, notamment la situation en Libye, soulignant la nécessité d’aboutir à un règlement pacifique, indique un communiqué du Conseil de la nation (CN).  Cette rencontre a permis de « passer en revue les relations bilatérales stratégiques et les moyens de les promouvoir, notamment après la rencontre entre le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et le Président tunisien, Béji Caid Essebsi », précise la même source. M. Bensalah et le Président Essebsi « ont échangé leurs vues sur les questions d’intérêt commun, notamment la situation en Libye » soulignant « l’impératif d’un règlement pacifique et d’un dialogue interlibyen inclusif », ajoute le communiqué. M. Bensalah s’est également entretenu avec le Président Donald Trump peu avant le lancement des travaux du Sommet auquel il a transmis les salutations du Président Bouteflika.
Le Président américain a “chargé M. Bensalah de transmettre ses salutations au Président Bouteflika et de lui faire part de sa détermination à hisser le niveau de la coopération bilatérale”, a indiqué une source proche de la délégation algérienne. Enfin, le président du Conseil de la nation s’est entretenu avec le Serviteur des deux Lieux saints de l’islam, le Roi Salmane Ben Abdelaziz qui l’a chargé de transmettre “ses remerciements au Président de la République pour avoir accepté son invitation à prendre part au sommet islamo-américain”, exprimant par la même occasion son souhait de voir “les relations bilatérales s’élever au niveau des aspirations des deux peuples et des deux pays”.
Le président de la Chambre haute du parlement, a remercié, pour sa part, le Serviteur des deux Lieux saints de l’i

About the Author

- Elkhadra presse Algérie magazine Elkhadra. actualité

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>