Published On: dim, Mai 27th, 2018

Feux de forêt : mise en place d’une stratégie nationale

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, M. Noureddine Bedoui, a indiqué, hier à Alger, que l’Etat a mis en place une stratégie nationale de prévention et de lutte contre les feux  de forêt jusqu’en 2030.

Le ministre s’exprimait à l’ouverture des travaux d’une rencontre nationale de prévention et de lutte contre les feux de forêt qu’a abrité hier le Palais des Nations, Club des Pins, et que M. Bedoui a co-présidé avec le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, M. Abdelkader Bouazghi.  M. Bedoui précisera d’entrée que conformément aux instructions du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, une stratégie nationale de prévention et de lutte contre les feux de forêt a été mise en place, et ce suite à la vague d’incendies de forêts enregistrés l’année dernières dans plusieurs régions du pays. Il a souligné que cette stratégie comprend l’élaboration d’un plan de lutte et maîtrise des incendies de forêt qui s’étend jusqu’à 2030. M. Bedoui a également révélé que 2.992 incendies ont été enregistrés l’année dernière et que ces derniers n’ont pas été, hélas, sans provoquer la perte de vies humaines. Ces incendies ont entraîné, en effet, la mort de trois personnes. Il a souligné par ailleurs, la nécessité d’actualiser la législation datant de 2004, dans son volet relatif aux grandes catastrophes particulièrement les feux de forêt. «Il est désormais indispensable de revoir la législation relative aux risques majeurs, et l’adapter aux nouvelles évolutions du domaine, notamment en matière d’utilisation des nouvelles technologies», a-t-il dit. M. Bedoui ferra savoir en outre que le dispositif de lutte contre les feux de forêt sera doté à partir de cette année de systèmes d’informatique relatifs à la prévention et la gestion des catastrophes naturelles à travers l’utilisation des technologies de l’information et de la communication, et qui seront lancés, précise-t-il à partir du deuxième semestre de l’année en cours.

Plaidoyer pour  une implication effective  des collectivités locales 

Le ministre a mis l’accent également sur la nécessité d’impliquer efficacement les collectivités territoriales dans l’action de prévention et de gestions des risques majeurs.
En ce sens M. Bedoui explique dans le cadre de l’élaboration du nouveau code des communes et des wilayas, que ce dernier inclus de nouvelles prérogatives à même de permettre aux collectivités locales d’assurer un meilleur rendement dans le cadre de la lutte contre les risques majeurs. Le ministre de l’Intérieur a rappelé par ailleurs, les feux de forêt qu’a connus l’Algérie l’été dernier dans 38 wilayas, où toutes les mesures ont été prises pour ne plus tomber dans cette situation de sinistrose. Parmi ces mesures le ministre cite la formation sur la gestion des crises, dispensée au profit des élus au niveau des administrations locales et des communes. M. Bedoui a annoncé également que le dispositif de lutte contre les feux de forêt relevant des services de la protection civile, sera renforcé par 15 nouvelles colonnes mobiles, qui viendront s’ajouter aux 22 colonnes existantes. De même, il a été enregistré, selon le ministre, une nouvelle opération d’acquisition de moyens de lutte contre les feux de forêt afin de créer de nouvelles colonnes mobiles au niveau des wilayas qui ne disposent pas de ce dispositif ainsi que l’ouverture de nouvelles unités de protection civile dans les wilayas à forte densité forestière.
Le ministre a précisé cependant que la réussite de l’approche adoptée par son département ministériel est tributaire de la synergie des efforts entre tous les intervenants des autorités centrales et locales ainsi que les institutions spécialisées, société civile et citoyen.

Un dispositif de lutte renforcé 

M. Bedoui a exprimé par ailleurs, sa satisfaction quant au progrès qu’a atteint le dispositif national de prévention et de lutte contre les incendies, à la lumière des moyens considérables humain et matériels déployés par l’Etat. Selon lui, ce dispositif phase de maturité avancée, et ce, grâce à la conjugaison des efforts de tous les concernés à leur tête la protection civile et la direction général des forêts. Pour sa part le ministre de l’Agriculture, Abdelkader Bouazghi, a indiqué que 44 camions légers avaient été affectés cette année pour éteindre les incendies et que cinq colonnes mobiles seraient installées. Dans son allocution à la même occasion, M. Bouazghi, a précisé que l’Etat, malgré les difficultés financières, a alloué une enveloppe financière pour l’achat de matériel de lutte contre les incendies. Il a annoncé également l’acquisition de 44 camions-citernes et de 5 colonnes mobiles pour couvrir 5 zones du nord du pays, ainsi que l’acquisition de 4.600 combinaisons résistant au feu au profit des agents des forêts. M. Bouazghi a précisé par ailleurs que les feux de forêt sont devenus un problème que connaît l’Algérie particulièrement en été, soulignant la nécessité pour tous de soutenir les efforts du comité national de préservation des forêts. Le ministre a rappelé l’importance de conjuguer les efforts de la protection civile et de la Direction des forêts et de renforcer les moyens d’intervention dans la lutte contre les incendies et les catastrophes forestières. Il a également appelé à conjuguer les efforts dans les services de la sécurité et la promotion de la coopération dans ce domaine.

About the Author

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>