Published On: sam, Avr 22nd, 2017

Voici pourquoi il ne faut jamais mélanger les concombres avec les tomates

Manger cinq fruits et légumes par jour comme cela est préconisé par les nutritionnistes est une chose à laquelle nous aspirons tous mais que nous sommes très peu à suivre au pied de la lettre.
Voici pourquoi il ne faut jamais mélanger les concombres avec les tomates 2
Pourtant une alimentation saine fortifie nos défenses immunitaires, celles qui vont nous permettre de faire face aux virus, bactéries et autres parasites qui gravitent autour de nous et qui pourraient, si nous baissons la garde, nous pulvériser en un rien de temps.

S’alimenter sainement est à peu près à la portée de tout le monde mais faut-il encore pouvoir combiner les aliments afin que le corps puisse les assimiler.

La digestion permet à notre organisme de transformer les nutriments au profit de nos cellules, si l’alimentation est inadaptée, notre système digestif risque de faire des siennes en se manifestant par des ballonnements, des douleurs intestinales, des reflux gastriques, une constipation etc…

Au-delà de ces désagréments, une irritation trop régulière du système digestif peut à terme mener à des intolérances alimentaires.

Quelles sont donc les erreurs diététiques à ne pas commettre ?

Parmi les incompatibilités majeures, la tomate et le concombre, un mariage qui semble pourtant évident dans une salade, mais dont il faut redouter l’association car c’est deux crudités n’ont pas du tout le même temps de digestion.

Si le concombre se digère relativement vite, la tomate elle demande beaucoup plus de temps. Il faut dès lors éviter les aliments à digestion lente avec ceux dont la digestion est rapide. L’association de légumes ou de pâtes avec le fromage provoque des ballonnements.

Les produits à base d’amidon comme les féculents ou céréales, ainsi que les aliments au goût acide (fruits, tomates, yaourt, vinaigre) contiennent des acides qui empêchent la salive de faire son travail de pré-digestion des glucides mais surtout acidifient encore plus l’estomac.

Manger un fruit en fin de repas n’est pas très approprié car le fructose (sucre des fruits) va fermenter dans l’intestin grêle et prendre beaucoup de temps pour être digéré, il vaut mieux prendre le fruit soit une demi-heure avant ou 2 à 3 heures après le repas.

Comme il est toujours préférable de commencer par un plat chaud et d’éviter le froid lors du repas. Par exemple, manger une glace au dessert, obligera le corps à puiser de l’énergie pour chauffer le liquide avant d’entamer sa digestion.

Se remplir l’estomac ou ne pas mâcher suffisamment entraîne aussi des désagréments car manger dans une ambiance sereine est indispensable à une bonne digestion.

Le temps de cuisson a aussi son importance, si une cuisson à basse température et à l’étouffée sont à privilégier tant pour la conservation des nutriments que pour une bonne digestion, les aliments frits perdront une grande partie de leurs vitamines à cause d’une température excessive.

Si vous souffrez de problèmes de ballonnements, voici quelques remèdes pour vous aider à mieux digérer.

Boire en tisane : de l’Anis vert, Anis étoilé (badiane), Camomille romaine, Camomille matricaire, Menthe douce (nanah), Menthe poivrée, Réglisse, Thym, Romarin, Sauge, Carvi noir, Cumin, Fenouil, Aneth, Cardamome verte, Genièvre (baies), Angélique (semences),

Pour un meilleur transit : privilégier les fibres (légumes, céréales complètes et semi-complètes à tous les repas). 

About the Author

- A Computer Science Engineer learn and sharetraining who have technology trends, Not a geek but an interest-driven person. Never works under pressure 'cause music is the best friend of him.

Displaying 1 Comments
Have Your Say
  1. algerie dit :

    Bon à savoir merci.

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>