Published On: lun, Mai 20th, 2019

Pétrole: le panier de l’OPEP se maintient plus de à 72 dollars le baril

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), a reculé  à 72,57 dollars le baril vendredi, contre 72,61 dollars la veille (jeudi) , a indiqué lundi l’Organisation pétrolière sur son site web.
Pétrole: le panier de l'OPEP se maintient plus de à 72 dollars le baril 2
Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l’OPEP (ORB) comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen(Congo), Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale),Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran),Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela).
La moyenne du prix du panier de l’OPEP a connu une hausse de 4,41 dollars en avril comparativement à celle de mars, pour atteindre 70,78 dollars le baril (+6,6%), son plus haut niveau en six mois, selon le dernier rapport mensuel de l’OPEP.
Par ailleurs, les  cours de l’or noir ont terminé la semaine en baisse tout en restant en nette hausse sur la semaine.
Le baril de Brent de la mer du Nord avait fini vendredi en baisse de 41 cents par rapport à la clôture de jeudi. A New York, le WTI avait cédé 11 cents.
Cette baisse a été enregistrée avant la quatorzième réunion du comité ministériel de suivi OPEP et non-OPEP (JMMC)  à Djeddah en Arabie saoudite.
Ainsi, des ministres  de l’Energie des pays membres de l’OPEP et leurs partenaires se sont réunis dimanche à Djeddah.
Co-présidé par le Royaume d’Arabie Saoudite et la Russie, le JMMC est composé également de l’Algérie, les Emirats arabes unis, l’Iraq,  le Kazakhstan, le Koweït, le Nigéria et le Venezuela.
Le JMMC est chargé d’examiner le rapport mensuel préparé par son Comité technique mixte (JTC) et les développements récents sur le marché mondial du pétrole, ainsi que les perspectives pour le reste de l’année 2019.
Les pays de l’OPEP sont “unanimes dans leur volonté de continuer à travailler pour arriver à la stabilité entre l’offre et la demande”, a indiqué dimanche le ministre de l’Energie saoudien Khaled al-Faleh a indiqué que.
A noter qu’une réunion décisive est programmée pour juin prochain à Vienne afin de discuter de la décision de renouvellement de leur accord de réduction de la production.
Il s’agit de la sixième rencontre ministérielle des pays OPEP et non OPEP qui sera précédée par la 176 conférence de l’OPEP programmée pour le 25 juin.
En décembre dernier, l’Organisation avait convenu avec dix pays producteurs non-OPEP, la Russie à leur tête, d’une baisse conjointe de leur production de 1,2 million de barils/jour à partir du 1er janvier 2019, pour une période de six mois, avec une réduction de 800.000 barils/jour par l’OPEP et de 400.000 barils/jour par ces pays producteurs non-OPEP.
Les pays de l’organisation ont produit 30,031 Mbj en avril, contre 30,034 Mbj en mars, selon des sources secondaires.
La production de l’organisation a diminué de près de 3.000 barils/jour, en raison notamment d`une forte baisse en Iran.

About the Author

- A Computer Science Engineer learn and sharetraining who have technology trends, Not a geek but an interest-driven person. Never works under pressure 'cause music is the best friend of him.

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>