Published On: mer, Juin 20th, 2018

Règlement des crises libyenne et malienne, M. Messahel à Oslo : nécessité d’un agenda unique

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a pris part, hier, dans le cadre de sa participation au Forum d’Oslo, en tant que panéliste à la session consacrée à la situation en Libye, aux côtés de Ghassane Salame, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies, Niels Annen, Secrétaire d’Etat allemand et M. David Harlan, directeur du Centre Humanitarian Dialogue qui co-organise le Forum avec le ministère norvégien des Affaires étrangères. 
M. Messahel a rappelé l’attachement de l’Algérie à la stabilité de la région et de la Libye ainsi que ses efforts en vue de soutenir le processus politique de règlement mené par les Nations unies et d’accompagner les acteurs libyens dans la recherche d’une solution politique fondée sur le dialogue et la réconciliation. Il a également ajouté que le succès du processus de règlement en Libye «est largement tributaire des impératifs d’appropriation par les acteurs libyens et de la démultiplication des initiatives qui ne font que compliquer davantage la situation dans le pays». M. Messahel a également pris part en tant que panéliste à la session consacrée à la situation au Mali au côté de l’ancien président burundais, Pierre Buyoya, Haut représentant de l’Union africaine pour le Sahel. A cet égard, il s’est félicité de la confiance qui «s’installe progressivement entre les parties maliennes et de leur appropriation» du processus politique, tel que constaté par la rencontre, le 29 mai dernier à Bamako avec le Secrétaire général de l’ONU, des membres du Comité de suivi de l’Accord de paix que préside le ministre des Affaires étrangères. Il a également appelé à soutenir cette dynamique positive en vue du retour durable et définitif de la stabilité et du développement dans ce pays. 

Identifier les créneaux  de coopération avec la Norvège 

M. Messahel s’est entretenu avec son homologue norvégien, Ine Eriksen Soreide, en marge de sa participation au Forum d’ Oslo. L’entretien a porté sur les relations bilatérales et les voies et moyens de leur renforcement. Sur le plan politique, les deux ministres se sont félicités de la qualité des relations qui lient les deux pays et qui constitue «une bonne assise pour le développement d’une coopération économique importante et diversifiée entre l’Algérie et la Norvège». Dans ce cadre, les deux ministres ont convenu de «travailler conjointement en vue d’accompagner les milieux d’affaires des deux pays à identifier des créneaux de coopération à même d’intensifier les échanges commerciaux et de développer les investissements». M. Messahel et Mme Soreide ont également abordé la thématique principale du Forum d’Oslo qui s’articule autour de la médiation. A cet égard, le ministre des Affaires étrangères a exposé l’approche algérienne et les efforts en matière de règlement des conflits, en privilégiant les solutions politiques basées sur le dialogue et la réconciliation nationale, loin de toute ingérence étrangère.
Les deux ministres ont, dans le même temps, abordé les situations de crises et de conflits notamment au Mali, en Libye ainsi que la situation au Sahel en général. Les questions de la lutte contre le terrorisme et de la déradicalisation ont également été abordées par les deux ministres. 
 

About the Author

- A Computer Science Engineer learn and sharetraining who have technology trends, Not a geek but an interest-driven person. Never works under pressure 'cause music is the best friend of him.

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>