Published On: ven, Avr 28th, 2017

Sellal à Médéa : Des indicateurs économiques encourageants

M. Abdelmalek Sellal effectuera, aujourd’hui, une visite de travail d’une journée à Médéa, au cours de laquelle il inspectera l’état d’exécution du programme de développement de cette wilaya. S’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre et du suivi du programme du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, il aura à inaugurer et à inspecter plusieurs projets et équipements relevant des secteurs des travaux publics, de l’agriculture, de l’enseignement supérieur, de l’industrie et de l’urbanisme.

Sellal à Médéa : Des indicateurs économiques encourageants 2

Selon le programme de sa visite dans la wilaya, M. Sellal entamera sa tournée de travail par l’inspection, dans la commune d’El-Hamdania (nord de Médéa), du projet de dédoublement de la route nationale N 1 (RN1), reliant la Chiffa et Berrouaghia, sur un linéaire de 53 km. Il se rendra ensuite au centre de calcul intensif de l’université Yahia- Fares de Médéa, puis visitera la ferme-pilote «Daoui», de la commune d’Ouamri (ouest de Médéa), où il suivra une présentation sur le secteur de l’agriculture locale. Le Premier ministre procèdera, dans la commune d’Oued Harbil, située à 17 km à l’ouest de Médéa, à la visite de la zone d’activités et l’inauguration du projet d’investissement «Arab Metal», spécialisé dans le recyclage et la transformation des déchets ferreux. Il visitera également le chantier de réalisation de 2.332 logements publics locatifs (LPL), sis à la zone d’Aïn-Djerda, dans la commune de Draa-Smar, avant de clôturer sa visite d’inspection et de travail par une rencontre avec les autorités locales et les représentants de la société civile.

Des acquis à la hauteur des attentes
La wilaya de Médéa a réussi, en quelques années, à surmonter non seulement les difficultés engendrées par la décennie noire, notamment en zone rurale, mais aussi et surtout à parvenir à réaliser un bond significatif en matière d’équipements publics, de logements, d’infrastructures hydrauliques et routières. L’opération de mise à niveau de l’infrastructure, entamée dans le cadre du premier programme quinquennal, a permis de corriger le déséquilibre qu’accusaient certaines communes, que ce soit sur le plan des structures socio-éducatives, culturelles, sanitaires, de jeunesse ou encore en matière d’alimentation en eau potable. Les réalisations accomplies, entre 2000 et 2010, ont eu un impact positif sur les principaux indicateurs socio-économiques de la wilaya, avec une évolution remarquée du taux de couverture dans des secteurs clefs comme l’hydraulique, dont le taux de couverture se situe à hauteur de 92%, l’énergie, avec un taux de couverture de 97% pour l’électricité et 58% pour le gaz naturel, la santé, dont le ratio est passé de 20.000 habitants pour une unité de soins légère à environ 17 mille habitants pour la même une unité de soins. Deux importants projets structurants sont venus consolider, dès 2010, la dynamique économique enclenchée dans la wilaya, en l’occurrence le projet de transfert des eaux du barrage de Koudiate-Acerdoune et le projet de dédoublement de la route nationale
N1. L’exploitation, à partir de 2014, du système de transfert des eaux du barrage de Koudiate-Acerdoune à permis à une vingtaine de communes du nord-est et de l’est de la wilaya de doubler sa ration en eau potable et de régler définitivement le problème des pénuries et perturbations enregistrées dans cette partie de la wilaya, grâce à un apport quotidien de plus de 200 mille m3 d’eau au profit de ces communes. Qualifié de «défi technique majeur», le projet de dédoublement de l’axe routier Chiffa-Berrouaghia, sur un linéaire de 51 km, devra contribuer grandement à l’essor socio-économique de nombreuses localités. Ce projet structurant, pour lequel les pouvoirs publics ont dégagé une enveloppe financière «conséquente», s’élevant à 120 milliards de DA, va assurer, à l’ensemble des régions desservies par cet axe routier, une plus-value sur le plan économique, mais également environnemental et touristique. La modernisation de l’axe routier Chiffa-Berrouaghia garantira, en outre, une meilleure fluidité de la circulation automobile et réduira considérablement les «bouchons», enregistrés en permanence sur ce tronçon emprunté quotidiennement par plus de 20.000 véhicules, dont près du tiers est constitué de camions de gros tonnages. En matière d’habitat, la wilaya de Médéa a été dotée, au titre des différents programmes de construction, d’un quota global de près de 64.000 logements, tous types confondus, dont près des deux-tiers ont été réalisés et livrés aux citoyens, et 18.000 autres unités sont en cours de construction.
Ce quota conséquent de logements a largement facilité l’exécution des plans d’extension urbaines initiés à travers les principales agglomérations urbaines de la région, notamment à Berrouaghia, Ksar El-Boukhari, Béni-Slimane et Médéa, se traduisant par une réelle métamorphose de ces villes.
En appui aux actions de revitalisation des zones rurales, les plus affectées par la décennie noire, un effort considérable a été consenti par les pouvoirs publics en vue de restructurer les centres d’habitation rurale, et améliorer, ainsi, les conditions de vie des populations, avec l’octroi à la wilaya d’un quota de plus de 40.000 aides rurales, dont près de 70% du quota a été réalisé, à ce jour.

About the Author

- A Computer Science Engineer learn and sharetraining who have technology trends, Not a geek but an interest-driven person. Never works under pressure 'cause music is the best friend of him.

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>